Cagnotte

L'abbaye bénédictine Notre-Dame de Cagnotte connaît une prospérité certaine au XIIème et XIII ème siècle grace aux donations des vicomtes d'Orthe, seigneurs d'Aspremont, qui la choisissent pour nécropole. Divers tombeaux y sont encore accumulés : caveaux, sarcophages mais aussi un puits funéraire.

Le Pays d'Orthe s'étend autour des gaes de Pau et d'Oloron et de leur confluent. En limite de Chalosse, Béarn et Pays Basque, c'est dès l'époque médiévale une vicomté importante, non par sa superficie, mais par sa position géographique stratégique. Occupé depuis la préhistoire, balisé par d'anciennes voies romaines, c'est également la terre de passage des pèlerins de Compostelle et un pôle commercial d'importance.

Depuis le XIème siècle et pendant huit siècles, les vicomtes d'Orthe ont une réelle puissance politique et militaire. Au moyen-age, ils vivent au château d'Aspremont dont les vestiges dominent encore Peyrehorade. Les trois centres monastiques sont alors les abbayes de Sorde, Arthous et Cagnotte. C'est semble-t-il, le vicomte Raymond qui, en 1122, fait réédifier l'abbaye de Cagnotte et la choisit pour lieu de sépulture. La construction de l'église débute probablement au milieu du XIIème siècle. Et, tout le long de ce siècle, terres et dîmes offertes par les vicomtes viennene tenrichir son patrimoine.( description du panneau de présentation de l'édifice)

 

Les fontaines concernées :