Saints

Saint Remède

Saints Tigris et Remèze Evêques de Gap (IVe siècle) Tous deux évêques de Gap. Le temps de leur vie est aussi incertain que leurs actions. Mais les anciens bréviaires de ce diocèse en faisaient mémoire.

"L'origine de l'Église de Gap est très ancienne, mais la date précise de sa fondation n'est pas connue. Les plus anciens catalogues citent saint Tigide, auquel aurait ensuite succédé saint Rémi ou Remède.
Nous savons que Gap accède au rang de 'cité' sous l'empereur Gratien en 381, condition nécessaire, au IVe siècle, pour qu'il y ait un siège épiscopal. Remède devient alors évêque vers 394. Il signe pour la première fois au Concile de Nîmes (octobre 396), puis à ceux de Turin (398) et de Valence (419). Il connaît un long épiscopat, durant une période d'organisation des diocèses, où les compétitions entre cités métropoles étaient ardentes." (Sanctoral du diocèse de Gap et d'Embrun, page 16) A Gap, en Provence, les saints Tigris ou Tigide (vers 360), et Remèze ou Rémi (vers 393-419) - source: archiviste diocésain de Gap. -
Calendrier liturgique particulier du diocèse de Gap et d'Embrun.
À Gap en Provence, les saints Tigris et Remèze, évêques. Martyrologe romain Dates de Fête 3 février, Fête Locale

Il existe 3 saints remèdes
- 1 à Rouen anniversaire 19 janvier
- 1 évêque de Gap 3 février (Martyr) 
- St remède du TAUR 1er octobre (Saint) 

Le prénom Rémi vient du latin **remigius**qui veut dire. Rameur...souvent confondu avec **remedius**qui signifie ""REMEDE""celui qui soigne... (Évêque de Reims) il signait sous les 2noms.

Saint Rémy

Fontaine à Maillères (rémi)

Saint Riquier

Prêtre dans le Ponthieu (✝ 645)
Confesseur.

Converti par des moines irlandais qui passaient dans son pays, il soigna tout d'abord des lépreux puis partit missionnaire itinérant. Il fonda le monastère de Centule en Ponthieu qui, par la suite, pris son nom de Saint-Riquier. Mais il se fit ermite durant les dernières années de sa vie dans la forêt de Crécy. Dans la forêt de Crécy du pays d'Amiens, en 645, saint Riquier, prêtre, qui, remué par la prédication de moines irlandais, se convertit à Dieu, se fit missionnaire dans les provinces du Nord, fonda à Centule un monastère pour ses disciples et finit ses jours dans une cabane.

Martyrologe romain (Nominis)

Saint Roch

Le saint de Montpellier (ville où il naquit en 1295) ne cessa de se dévouer au service des malades et surtout des pestiférés, dont il devint le protecteur. Sa fontaine de Lévignacq était fréquentée pour les maux gras des enfants. Saint Roch souvent représenté avec une blessure à la jambe était aussi invoqué par les estropiés ainsi que pour le rachitisme et pour lutter contre les maladies contagieuses même pour le bétail.

Fontaines à Castets, Escource, Levignacq, Sabres, Saubion, Vielle Soubiran

Saint Roch est considéré comme l'un des saints les plus connus en France, comme en Italie. Né à Montpellier dans une famille noble, saint Roch se rend en Italie, à Rome au moment où la peste exerce ses ravages. Aidant de son mieux les malades, il est gagné par ce fléau et se traîne, mourant, dans une forêt voisine. Selon la tradition, son chien ne l'abandonne pas et lui est d'une grande aide. Dieu lui apporte la guérison et de retour en France, le saint pratique à Montpellier une austère pénitence. Il est considéré comme le saint patron des pestiférés.

Le Culte de Saint Roch est plutôt lié à la Peste et au Phyloxera de la vigne mais aussi les maladies des animaux (épizootie).

La légende dit qu'à l'âge de 20 ans, ayant perdu ses parents, Roch serait parti à Rome en pèlerinage après avoir partagé ses biens entre les pauvres et l'autre moitiè en garde à son oncle. Il prend le chemin le plus long et s'arrête là où une épidémie sévit, soignant par le signe de croix. Il séjourne quelques années à Rme, puis décide de rentrer en France liquider le reste de sa fortune. En cours de route, il est atteint par la peste et se réfugie dans la forêt pour ne contaminer personne. Il serait mort de faim si un bon chien n'était venu tous les jours lui apporter un pain dérobé à la table de son maïtre. Dedpuis toutes les représentations de Saint Roch fait apparaître un chien. Montpellier est en proie à la guerre civile quand Roch décide d'y partir. Pris pour un insurgé, il ,est conduit au gouverneur qui est son oncle, mais qui ne le reconnaît pas tellement ses pénitences l'ont changé; et Roch se tait. Il est jeté en prison. On l'y oublie et il y meurt zu bout de cinq ans. C'est, dit la légence, sa grand-mère qui l'a identifié après sa mort à la vue d'une tache de vin qu'il portait sur sa poitrine depuis sa naissance.

Saint Savin

Procession le 11 juillet.La légende dit que né en Espagne et devenu adulte prit le chemin de la Gaule, il demeura un certain temps de la comté de Foix puis partit pour Poitiers. A la recherche de solitude il bâtit un ermitage dans une citée de Bigorre où il mourut 13 ans plus tard. 

Saint Sébastien

Sébastien est un saint martyr romain ayant vécu, selon la tradition, au iiie siècle. Il est fêté le 20 janvier en Occident et le 18 décembre en Orient. Né à Narbonne, en Gaule, Sébastien est citoyen de Milan, en Italie. Militaire de carrière, il est pris d'affection par les empereurs Dioclétien et Maximien Hercule, qui le nomment centurion.

Dans un contexte de persécutions contre les chrétiens, il est pourtant exécuté sur ordre des souverains pour avoir soutenu ses coreligionnaires dans leur foi et accompli plusieurs miracles. D'abord attaché à un poteau et transpercé de flèches, il est finalement tué à coups de verges après avoir miraculeusement guéri la première fois.

Patron des archers, des fantassins et des policiers mais aussi troisième patron de Rome (avec Pierre et Paul), saint Sébastien est surtout invoqué pour lutter contre la peste et les épidémies en général..

Source à Labouheyre

Saint Sicaire

Evêque de Lyon et confesseur ayant vécu aux envrirons de l'an 435, se fête le 26 mars

Cette fête, organisée à Brantôme autour du 2 mai, est celle du petit enfant saint Sicaire, dont les reliques se trouvent dans une châsse exposée dans l’abbatiale Saint-Pierre.

Il y a 200 ans, à Bethléem, le roi Hérode aurait ordonné à ses soldats de massacrer tous les enfants de moins de 5 ans, suite à la naissance de Jésus de Nazareth. Des années plus tard, un pape offrit à Pépin le Bref, père de Charlemagne, une relique de l’enfant martyr. Celle-ci a été remise à l’abbaye de Brantôme un 2 mai. C’est donc cette fête religieuse qui est célébrée.

D’autres racontent, que lors de son passage à Brantôme, Charlemagne a remis les reliques de saint Sicaire, à la condition que les moines de l’époque construisent une abbaye. Quoi qu’il en soit, les reliques se trouvent toujours à l’abbatiale Saint-Pierre de Brantôme et la fête est au rendez-vous chaque année.

Saint Sigismond

Sigismond, fils de Gondebaud, est un roi des Burgondes de 516 à 523, vénéré comme saint par l'Église catholique et l'Église orthodoxe. Il est le protecteur traditionnel des hommes d'armes.

Sigismond est mis au rang des saints, à cause de son repentir, de sa fin malheureuse et surtout de ses riches dons aux églises.

Le puits où ses restes ont été jetés se situe dans le village homonyme, situé dans le Loiret, au sud de Patay.

L'église de ce village est construite sur ce puits dont l'eau était réputée guérir des fièvres.

Des pèlerinages étaient organisés encore dans la première partie du xxe siècle.

Aujourd'hui encore, selon la tradition populaire locale, les femmes de Coulemelle (hameau de la commune voisine de Saint-Péravy-la-Colombe) auraient aidé à jeter saint Sigismond dans le fameux puits. Un proverbe local dit que « les filles de Coulemelle ne seront jamais ni bonnes ni belles parce qu'elles ont jeté saint Sigismond dans le puits ». 

Saint Vincent

Diacre et martyr du IV ème siècle est le Saint Patron des vignerons.

Fontaines à Montaut, Serres Gaston

Saint Yves

Patron breton, les touristes de cette région lui rendent hommage pendant leurs vacances.

Fontaine à Moustey

Pages