Saints

Saint Martin

Eczéma et retards enfantins, maux divers, maladies de peau. Fontaines à Biscarrosse, Lourquen et Momuy. La fête de ce saint est le 11 novembre.

Saint Martin est connu des Escourcois pour être leur saint patron de la paroisse. C’est le Saint le plus vénéré en France, que se soit au niveau des paroisses que des sources miraculeuses. En fait il fait parti de ces saints généreux, tous antérieurs au Vème siècle (Martin, Catherine, André, Barbe, Nicolas et Lucie), fêtés durant l’Avent, lequel a été institué au VIème siècle et qui passe de six semaines à quatre environ en commençant le dimanche le plus proche de la Saint André, le 30 Novembre. On ne connaît généralement pas la date de leur naissance, aussi le jour de leur mort devient celui de sa fête, car il correspond à celui de sa naissance au ciel. Tous satisfont au besoin profond de réconfort, de retour à la lumière et de la vie, tant dans les familles que dans les étables, ainsi que celui du contrôle des forces surnaturelles. Saint Martin est fêté le jour du 11 Novembre, plus connu aujourd’hui pour celui de la commémoration de l’armistice de la guerre de 1914-1918.. Soldat romain converti au christianisme, il est né en Pannonie (actuelle Hongrie) vers 316. Il est élu évêque de Tours vers 370. Il est surtout connu pour son acte de charité qui luia fait partager son manteau avec un pauvre malheureux aux portes d’Amiens. Entre le VIème et le VIIIème siècle, la saint Martin marque le début de l’hiver et par là-même le début de l’Avent qui dure alors six semaines, comme le Carême. A ce moment les travaux des champs sont terminés et les récoltes rentrées, les paysans ont du temps libre et la date est alors privilégiée pour les baux ruraux. C’est aussi l’occasion de grandes foires. Plus tard cette date sera même avancée à la saint Michel, fin Septembre.

Saint Maurin

Saint Maurin évèque d'Agen, fêté le 25 novembre dans le diocèce d'Auch fut martyrisé à Lectoure (Gers) au cours du IVème siècle

Fontaine à Laurède

Saint Médard

Fêté le 8 Juin. Fontaine à Haut Mauco

Saint Michel

Michel l’Archange est le chef de la milice céleste, dans l’Ancien Testament. Il terrasse le Dragon dans l’Apocalypse, et expulse Satan du Paradis. Dans l'imagerie populaire, il est invoqué car il terrasse le mal (la maladie).

Saint Michel est diversement représenté : ordinairement une balance à la main gauche, un glaive à la main droite et un dragon sous ses pieds. La balance signifie la justesse du jugement qu'il prononça sur les intérêts de Dieu; le glaive, la justice qu'il exerça contre les anges rebelles; et le dragon terrassé, son éclatante victoire.

On le figure aussi présentant des balances à l'Enfant Jésus : Dans les plateaux sont les âmes des justes. On le présente enfin pesant les âmes des coupables du sang innocent, et ce dernier sujet n'était pas le moins en faveur de nos peintres landais.

Saint Michel a deux fêtes : le 29 septembre, fête principale et le 8 mai, jour de son apparition au Mont Gargan.

Sources à  Canenx et Réault, HontanxLue, Meilhan et Sabres

Saint Mommolin (ou Marmoulin)

Clovis II, alors roi de Bourgogne et de Neustrie (Ouest et Sud Ouest de la France actuelle) et fils du roi Dagobert 1er. En 660, L'abbé Mommolin part transférer les restes de Benoît de Nursie, de l'abbaye du mont Cassin à l'abbaye de Fleury.
En 679 il effectue le pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle. Lors de son retour il arrive à Bordeaux, accueilli par les moines de Sainte Croix, dans un grand épuisement avant d'y mourir le 8 aout 679 en état de sainteté. Rapidement, les bordelais lui attribuent tout un tas de bienfaits, notamment celui de guérir les aliénés.

Sur la foi d'une épithaphe de Saint Mommolinus qui serait mort le 8 Août 643, on envisage traditionnellement l'implantation d'une communauté monastique  qui s'inscrivait dans le " mouvement de fondations religieuses paléochrétiennes dans le suburbium" (Atlas historique de Bordeaux, FBoutoule dans Lavaud dir, 2009 II, p 44).

Saint Mommolin est entérré dans l'abbatiale Sainte Croix de Bordeaux.

Fontaine à Aureilhan

Saint Orens

Évêque espagnol d'Auch au Vème siècle, Orentius à qui fut attribuée la délivrance de Toulouse de l’emprise des romains en 438. Ses prières répétées auraient provoqué un épais nuage entourant le général romain Litorius, l’égarant aux portes de la ville de Toulouse où il fut fait prisonnier. Après sa mort en 439 à Auch (Gers), Orentius fut canonisé saint Orens.

Eglise et chapelle dédiées à ce saint à Saint Perdon.

Fontaines à BostensMoliets, (peau), Morcenx (rhumatismes) et Saint Perdon (propriété privée)

Saint Pantaléon

Médecin à la cour de l'empereur Galère Martyrisé à qui on coupa la langue il fut décapité. c'est sa force que l'on reconnait dans celui-ci On donne à la source de Campagne le pouvoir d'aider aux premiers pas et à la parole des enfants ainsi que les rendre plus fort.

Son nom veut dire en grec Pantos = tous et Eleemon = compassion

A partir du VII ème siècle, son culte va être vénéré en Espagne du nord ouest puis en Gaule. Il tient une place importante dans l'Eglise orthodoxe. Pantaléon fait partie de ces saints dont la popularité fut aussi grande en Occident qu'en Orient; Il devint le Saint Patron des médecins et des sages-femmes.

Comme Côme et Damien, il est vénéré pour sa générosité en prodiguant les soins gratuits et pour sa foi.

Il est vénéré le 27 Juillet.

C'est l'empereur Charlemagne qui transporta ses reliques en France, il y en a une partie à l'abbaye Saint Denis à Paris. Sa tête serait dans l'église primatiale Saint Jean à Lyon;

Aujourd'hui encore, dans l'église Saint Pantaléon de Rome, on continue à distribuer de l'eau miraculeuse bénie avec les reliques du saint, ainsi qu'un petit livret contenant une neuvaine à réciter en son honneur pour demander la guérison des maladies.

 

Saint Pierre

Pierre, né en 10 av. J.-C., devient apôtre de Jésus qui l’institue chef de son Église. Il est le premier des Apôtres et des papes, en 33. La basilique du Vatican est construite sur le tombeau de saint Pierre qui est crucifié à Rome, la tête en bas, en 67.

Saint Pierre Es Liens

" Heureux liens qui tenaient captifs les mains et les pieds de saint Pierre ; ils lui ont valu une couronne immortelle, et d'un Apôtre ils ont fait un martyr !" Saint Augustin. Serm. XXIX de Sanctis.

Les chaînes de saint Pierre. Basilique Saint-Pierre-Es-Liens. Rome. Il serait trop long ici de rescencer le nombre formidable de miracles que ces précieuses chaînes opérèrent et tout autant le nombre d'églises qui vénèrent ces admirables reliques.

 

Saint Rémy

Fontaine à Maillères (rémi)

Pages