Déformations osseuses

Arthrose

L'arthrose est l'affection des articulations la plus fréquente. Les premiers symptômes apparaissent généralement vers 40-50 ans, et plus de la moitié des personnes en sont atteintes à des degrés divers après l’âge de 50 ans. Au vu du vieillissement de la population, on peut s'attendre à une importante augmentation de la fréquence de l’arthrose au cours des années à venir.

La présence de douleurs articulaires qui s'estompent au repos et l'absence de signes inflammatoires locaux (tels que rougeur ou chaleur par exemple) font évoquer la présence de l’arthrose. La radiographie est l'examen de choix pour confirmer cette suspicion.

La maladie est souvent asymptomatique au début, parfois même à un stade avancé. Elle touche essentiellement les mains, les genoux (gonarthrose), les hanches (coxarthrose) et la colonne vertébrale.

Les douleurs de l’arthrose, lorsqu'elles sont présentes, sont de type mécanique, c’est-à-dire qu’elles augmentent avec l'utilisation de l'articulation et se calment avec sa mise au repos.

Elles se distinguent des douleurs inflammatoires (présentes par exemple en cas de polyarthrite rhumatoïde ou d'infection) par une absence de réveils nocturnes et par une raideur matinale de quelques minutes seulement. Les douleurs de l'arthrose sont souvent influencées par la pression barométrique dont la variation précède les changements de temps. En général, un temps humide et froid exacerbe les douleurs alors qu'un temps sec et chaud les calme.

La mobilité des articulations atteintes est limitée et douloureuse en fin de mouvement. Des crissements sont parfois perçus lors des mouvements. Les articulations peuvent aussi être gonflées en raison d'un excès de synovie (épanchement de synovie).

Au stade avancé de la maladie, les articulations peuvent être fortement déformées.

Les causes de l'arthrose restent partiellement mystérieuses. On considère actuellement qu'il s'agit d'une dégradation progressive de l'articulation. Il s'agit d'une maladie de l'ensemble des tissus articulaires : le cartilage se fissure, s'effrite et finit par disparaître, les parties osseuses de l'articulation se déforment et la membrane synoviale (couche interne de la capsule articulaire) s'épaissit et attaque le cartilage. Cela constitue ainsi un cercle vicieux qui amplifie et entretient le phénomène.

Certains facteurs prédisposant comme l'âge, le sexe féminin et l'hérédité ne sont pas modifiables.

D'autres, comme le surpoids, les anomalies de l'axe de l'articulation et la pratique d'activités physiques trop intenses, peuvent être corrigés.

Les professions qui sollicitent fortement les articulations (agriculteurs, déménageurs, maçons) ou certaines activités sportives (judo pour les doigts, boxe pour le pouce, football pour les genoux) ou artistique (danse classique pour la hanche) augmentent le risque d'arthrose.

Des antécédents de traumatisme articulaire ou de fracture (notamment si la fracture a traversé une articulation ou s’il en est résulté une déformation du membre) peuvent prédisposer au développement d’une arthrose.

Les fontaines concernées :

Commune: 

Maillères (40)