Saint Roch

Le saint de Montpellier (ville où il naquit en 1295) ne cessa de se dévouer au service des malades et surtout des pestiférés, dont il devint le protecteur. Sa fontaine de Lévignacq était fréquentée pour les maux gras des enfants. Saint Roch souvent représenté avec une blessure à la jambe était aussi invoqué par les estropiés ainsi que pour le rachitisme et pour lutter contre les maladies contagieuses même pour le bétail.

Fontaines à Castets, Escource, Levignacq, Sabres, Saubion, Vielle Soubiran

Saint Roch est considéré comme l'un des saints les plus connus en France, comme en Italie. Né à Montpellier dans une famille noble, saint Roch se rend en Italie, à Rome au moment où la peste exerce ses ravages. Aidant de son mieux les malades, il est gagné par ce fléau et se traîne, mourant, dans une forêt voisine. Selon la tradition, son chien ne l'abandonne pas et lui est d'une grande aide. Dieu lui apporte la guérison et de retour en France, le saint pratique à Montpellier une austère pénitence. Il est considéré comme le saint patron des pestiférés.

Le Culte de Saint Roch est plutôt lié à la Peste et au Phyloxera de la vigne mais aussi les maladies des animaux (épizootie).

Les fontaines concernées :

Commune: 

Saubion

Saint protecteur: 
Propriétés de guérisons: 
Commune: 

Vielle Soubiran

Saint protecteur: 
Propriétés de guérisons: 
Commune: 

Castets

Saint protecteur: 
Propriétés de guérisons: 
Commune: 

Escource

Saint protecteur: 
Propriétés de guérisons: